Philosophie de la trentaine… 30 ans sinon rien !

La trentaine, quel bel âge, loin de l’insouciance et des mirages. Eh oui, à 30 ans, la vie est belle, n’est-ce pas mon Hirondelle ? Bon ok, le temps nous entraîne et parfois nous malmène. C’est vrai, nos 20 ans sont déjà loin. Sans que l’on s’en rende compte, on a déjà eu le temps de conjuguer l’amour au pluriel, de se remettre de nos illusions, de se rencontrer, de s’aimer, de nous marier, d’agrandir notre bulle de bonheur pour accueillir notre petit bébé… mais qu’il y a-t’il là-dedans que nous puissions regretter ?

La trentaine, les rides et la bedaine…

LUI : Oulala, mais qui est ce mec dans le miroir? Où sont passés les abdos de ma jeunesse? ELLE : Oh my God, il faut vraiment que je change d’anti-cernes… c’est passé de mode le motif « zèbre » : elles comptent quand même rester ces vergetures ? si si, je rentre encore dans du 36, c’est juste que ça a un peu rétréci au lavage… Bon, ok, il faut bien le reconnaître, tout n’est pas toujours rose et la vie de trentenaires nous réserve bien des surprises… mais puisqu’il faut le vivre, mieux vaut en rire ensemble ! Alors trinquons  à nos 30 ans : vous allez bientôt tout savoir sur ce qui se passe dans nos têtes de jeunes plus si jeunes, ou de vieux pas encore trop vieux, c’est une question de point de vue. Attention, anecdotes ridicules et questions existentielles en vue ! la trentaine illustration dessin

La trentaine, les rires et la petite graine

Bah oui, on ne va pas seulement se moquer de nos poils qui poussent, de notre souplesse qui s’oublie et des lignes qui ont élu domicile sur nos visages : 30 ans, c’est aussi l’âge où on devient parents, où on vit notre couple comme des grands, où on regarde la vie différemment…Et nous, trentenaires ou pas, on est bien décidés à la croquer à pleines dents. Alors, à dos d’hirondelle, on va essayer de prendre un peu de hauteur pour vous raconter tout cela comme ça vient. 30 ans, sinon rien.

Laisser un commentaire